Rpg-naruto-next-gen

forum rpg naruto
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Camp improvisé de survivants de Towa

Aller en bas 
AuteurMessage
Vioni Chi-Karu
Genin de Towa
Genin de Towa
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 24
Localisation : Everywhere, I'm a Jumper!
Date d'inscription : 20/01/2008

Feuille de personnage
vie:
250/250  (250/250)
chakkra:
400/400  (400/400)
Ryos: 500

MessageSujet: Camp improvisé de survivants de Towa   Mar 13 Jan - 23:47

Une douce brise de vent, soufflant sur le visage du jeune ninja le réveilla, il garda les yeux fermés, sentant l'odeur de la forêt, entendant le bruit du vent courant sur les feuilles des arbres qui entouraient le corps de Vioni.

Au bout de quelques secondes de répit, Il commença a sentir des douleurs un peu partout dans son corps. Le kenjutsu qu'il avait utilisé n'était pas de son niveau et son attaque fut a double tranchant, sans oublier la lame qu'il l'avait traversé et les coups d'Edvancer qui était plutôt puissant. Mais sa douleur la plus forte était celle de son dos, son tatouage le brulait, son tatouage brulait tellement fort qu'il lui fit presque perdre connaissance. Ses blessure avait était soignées, des bandeau lui entouraient les parties les plus endommagés de son corps, et certaines, oubliées avait cicatrisées d'elles mêmes.

Quand les douleurs furent enfin calmées, il ouvrit les yeux. Apparemment, c'était vers midi, ou peut-être un peu plus tard, mais peu importe ce n'était pas ça le plus important.
Il releva doucement la tête. La première chose qu'il vit, c'était Genki en train d'allumer un feu au milieu du cercle que décrivait la zone où ils étaient, les arbres s'étaient étrangement arrêtés de pousser en un large cercle de plusieurs mètres laissant place a une espèce de petite plaine.
Ses yeux se placèrent sur Yuraku qui, elle était en train de ramener du bois pour le feu.
Il pivota légèrement la tête et aperçut Edvancer allongé sur le sol comme il l'était lui même, certaine de ses douleurs notamment celle de son torse, se réveillèrent. Puis ses yeux passèrent du corps d'Edvancer a une autre silhouette qui s'avançait vers Genki en portant un seau d'eau, il le posa près du feu. La silhouette lui était familière et étrangement ses douleurs se calmèrent en la voyant.
Vioni poussa une sorte de son de sa gorge, alors que des larmes lui coulaient de ses joues. Hytsutake Keitaro était la, son maître, n'était pas mort, il était la devant lui, des larme de joie glissées de ses yeux, même si on fond de lui il savait qu'il n'était pas mort. Il en oublia presque son immense douleur dans le dos.
Tous les regards se tournèrent vers lui, puis Genki accouru auprès du blessé, Keitaro avança plus doucement un léger sourire aux lèvres, et Yuraku regardait les retrouvailles de loin, apparemment préoccupée par quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genki Chi-Karu

avatar

Nombre de messages : 63
Age : 30
Localisation : ...
Date d'inscription : 08/01/2008

Feuille de personnage
vie:
300/300  (300/300)
chakkra:
250/350  (250/350)
Ryos: 500

MessageSujet: Re: Camp improvisé de survivants de Towa   Mer 14 Jan - 2:10

"...et bien, mon ptit frère qui se bat comme un lion. J'espère que tu t'es bien reposé." commença Genki à voix basse sur un ton calme. Il redressa lentement Vioni sur son séant. Maître Keïtaro donna une petite coupe d'eau fraîche à Genki, qui soigneusement, en versa le contenu entre les lèvres semis-ouvertes de son frère. "Tiens bois, ça va te rappeler le bon thé de ton maître. Ne force pas sur tes blessures..." Genki regarda Edvancer allongé plus loin, encore endormis. *...Tssss, il frappe fort et Vioni est couvert de bleus. Mais ce qui lui a fait le plus de mal, c'est d'avoir sollicité Nikushimi. Maître Takashi avait commencé à lui apprendre à se maîtriser... mais où est-il maintenant ?*

Genki reposa lentement vioni lorsqu'il eut finit et se releva. Il regarda le feu qui brûlait de plus en plus fort, attisé par le vent de la nuit, avant de reporter son attention sur Keïtaro: "Merçi d'être resté en vie... ...maître. Mais maintenant quest-ce qu'on fait ? Towa no Kuni est un village en ruine... que s'est-il passé ? où sont les autres survivants ? Nous devrions peut-être rejoindre Nikutaï pour demander de l'aide..." Genki réfléchissait presque tout haut. Les événements s'étaient déchaînés depuis qu'ils étaient rentrés à Towa no Kuni, mais fâce au silence de Keïtaro, Genki compris qu'il devait se tempérer, malgré son besoin d'exprimer toute sa colère et sa frustration. Alors il finit simplement par dire: "Je vous ferais mon rapport selon vos ordres, maître."

Enfin, Genki partit s'occuper du feu, tout en surveillant discrètement le campement de fortune, aux aguets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edvancer
Genin de Towa
Genin de Towa
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 25
Date d'inscription : 21/02/2008

Feuille de personnage
vie:
50/250  (50/250)
chakkra:
200/400  (200/400)
Ryos: 3000

MessageSujet: Re: Camp improvisé de survivants de Towa   Mer 14 Jan - 13:34

Edvancer se réveilla en sueur, avant d’ouvrir les yeux il se remémora tous les événements passés. Le village, Versang, les trois étrangers, la mission… Il finit pas ouvrir les yeux, et regarda droit devant lui, ce n’était pas le même décor, ou était il ? Il voulut se relever mais son corps ne répondait plus, il était bien trop fatigué. Il entendu parler une personne, un peu plus loin, aussi, un feu brûlé a quelques mètres de lui.
Ca devait être un coup de Versang.


*Quoi que, c’est pas son genre de s’occuper d’un genin de la sorte*

Après une énième tentative, il réussi à s’asseoir. Quand il aperçut les personnes autour de lui, c'est-à-dire les étrangers il fut étonné de ne pas être enchaîné ou même mort.
Son regarde passa ensuite sur un inconnu. Il ne pensé pas l’avoir déjà vu, mais d’après son bandeau ça devait être un shinobis de Towa, enfin c’était, le village n’était plus…
Il chercha ensuite Versang des yeux pour avoir des explications mais en vain, il n’était point la.
C’était incompréhensible, allaient ils le tuer ?
Il se releva non sans mal et déclara simplement :


« Ou est Versang ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hytsutake Keitaro
Jounin de Towa
Jounin de Towa
avatar

Nombre de messages : 2249
Age : 25
Date d'inscription : 03/03/2007

Feuille de personnage
vie:
750/750  (750/750)
chakkra:
1250/1250  (1250/1250)
Ryos: 28023

MessageSujet: Re: Camp improvisé de survivants de Towa   Ven 16 Jan - 21:11

Le vent qu'il soit chaud ou froid animé toujours la sereineté du jeune jounin. Cela lui rappelait toujours des souvenirs positifs de son enfance et son entraînement avec ces semblables. Au lieu de rester de marbre comme à son habitude, il fut un peu plus souriant au rétablissement des deux genins, sans pour autant être peu discret. C'est alors qu'on lui posa des questions dont il se doutait de devoir répondre prochainement. Sans étonnement il écouta attentivement chaque mot prononcé par ses élèves puis celui qui semblait être l'apprenti de Versang. Un grand ninja dont il connait très peu de chose lui-même, il semblerait que ce dernier soit aussi discret quant à ses réels facultés. C'est souvent ceux qui en font le moins qui sont capable d'en faire le plus. Cependant il n'avait pas trop le temps pour le moment de se préoccuper avec pareils songes. Se dirigeant vers le feu pour vérifier que le thé était à bonne température, il déclara:

"Je vais commencer par répondre à vos questions dans l'ordre. Tout d'abord, je pensais contacter l'ensemble de mon clan ainsi que la famille Miamoto et Senshin. Se sont de vielles connaissances dans la voix diverge un peu. Mais je pense que l'on pourra fonder un refuge ensemble, ou plutôt une école pour vous apprendre nos valeurs. Ce n'est pas un enseignement facile et je ne vous obligerai pas à le suivre. Un village est trop grand à entretenir et plus facilement cible d'attaques adverses comme ce fut le cas pour Towa. Malheureusement, je n'ai pas pu protéger le village qui comportait bon nombre de civils..."

Keïtaro souffla un peu et transvasa le précieux liquide dans une tasse qu'il proposa à Edvancer, s'il n'en voulait pas se n'était pas grave mais ça lui ferait surement du bien.

"Je ne crois pas qu'il y ait beaucoup de survivants, si jamais il y en avait. Alors soyez sûr qu'ils n'étaient pas au village quand l'acte à eut lieu ou alors hors de danger. Ils se manifesteront probablement bientôt... Quant à ton idée de demander de l'aide à Nikutaï, il en est hors de question, c'est justement eux qui nous ont attaqués."

Le jeune homme laissa le silence régnait quelques instants avant d'enchaîner avec sa dernière réponse pour le genin à qui il proposait une tasse.

" Je suis désolé, mais je ne sais pas ce qui est arrivé à ton maître, quand je suis arrivé sur les lieux il n'était plus là mais il semblerait qu'il soit encore en vie et pas forcément de notre coté.Bref n'y pense plus, il faut aller de l'avant."

Il retourna alors près du feu, sur son rocher qui lui servait de chaise, et réfléchissait aux évènements récents et futurs. Les Miamoto et les Senshin seraient probablement au courant de son désir de les rencontrés avant même d'être allé les voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-naruto-next-gen.forumactif.com
Genki Chi-Karu

avatar

Nombre de messages : 63
Age : 30
Localisation : ...
Date d'inscription : 08/01/2008

Feuille de personnage
vie:
300/300  (300/300)
chakkra:
250/350  (250/350)
Ryos: 500

MessageSujet: Re: Camp improvisé de survivants de Towa   Jeu 22 Jan - 12:36

"Comment ça "c'est Nikutaï qui nous a attaqué" ?!"

Genki avait bien haussé le ton en prononçant ces mots. Quand Keïtaro avait annoncé celà comme une certitude, Genki avait tout d'abord essayé de se contenir en fixant les flammes, mais ça en était trop. La voix qui était sortit de sa gorge n'était pas celle d'un gamin de 16ans mais tenait plus du rugissement bestial ou du vétéran des champs de batailles. Quand on connaissait bien Genki, on savait que ses crises de colère pouvaient s'avérer désastreuse, et elles commençaient toujours par un rugissement.

Le jeune homme se leva et chercha le regard de Keïtaro: "Nikutaï n'aurait jamais attaqué Towa no Kuni alors que Vioni Shinikutaï Chikaru était dans le village !! C'est tout bonnement impossible !" Genki avait insisté sur le nom complet de son jeune frère, montrant par là son importance. Mine de rien, ce n'était pas banal d'être l'héritier potentiel d'un village qu'on accusait d'un génocide.

Levant le poing en direction de l'Hytsutake, Genki demanda haut et fort: "Et quest-ce qui vous fait croire que c'est Nikutaï qui a fait le coup ?! Et pour quelles raisons ?!" énervé et le poil encore plus hérissé que celui d'un tigre en colère, une étincelle de défis brillait dans ses yeux: quiconque accusait sans preuves son village natal et ses habitants risquait son courroux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanji Butou
Genin de Towa
Genin de Towa
avatar

Nombre de messages : 760
Age : 25
Date d'inscription : 16/04/2007

Feuille de personnage
vie:
250/250  (250/250)
chakkra:
500/500  (500/500)
Ryos: 20000

MessageSujet: Re: Camp improvisé de survivants de Towa   Ven 23 Jan - 21:29

hrp : Je n'est pas tous suivit donc faites moi part de vos suggestions si il y quelque chose de male fais.

Kanji sautait de branche en branche dans la foret, il était maintenant à un peu prés deux kilomètres de l'emplacement du combat qu'il avait attirer depuis la frontière du pays, il avait toujours tous les sens aiguisés et voyait au loin tous ce beau monde, Kanji les regardait depuis au moi deux ou trois minutes et semblait les reconnaître sauf certain, Kanji arriva alors à une centaine de mètres de tous ce beau monde avant de se pencha de la branche où il se trouvait. Kanji resta pendant quelques minutes au dessus de sa branche avant d’entendre tous ce qu’un homme portant le même bandeau que lui prendre la parole :

"Je vais commencer par répondre à vos questions dans l'ordre. Tout d'abord, je pensais contacter l'ensemble de mon clan ainsi que la famille Miamoto et Senshin. Se sont de vielles connaissances dans la voix diverge un peu. Mais je pense que l'on pourra fonder un refuge ensemble, ou plutôt une école pour vous apprendre nos valeurs. Ce n'est pas un enseignement facile et je ne vous obligerai pas à le suivre. Un village est trop grand à entretenir et plus facilement cible d'attaques adverses comme ce fut le cas pour Towa. Malheureusement, je n'ai pas pu protéger le village qui comportait bon nombre de civils..."

Kanji en restant bouche bée mais sans montrer aucun de ses sentiment, il avait suivit l’entraînement du ninja de sang Versang mais il venait d’entendre que son ancien village avait été attaqué pendant qu’il était dans la cavernes aux illusions que son sensei Versang lui avait montré. Kanji continua d’écouter ce que disait l’homme venant du village caché de Towa :


"Je ne crois pas qu'il y ait beaucoup de survivants, si jamais il y en avait. Alors soyez sûr qu'ils n'étaient pas au village quand l'acte a eut lieu ou alors hors de danger. Ils se manifesteront probablement bientôt... Quant à ton idée de demander de l'aide à Nikutaï, il en est hors de question, c'est justement eux qui nous ont attaqués."

Kanji se posa une question, son sensei ne venait pas de ce village, ce Nikutai dont cet homme parlait, Kanji fronça les sourcils avant de serrer les dents, il allait enfin descendre de sa branche quand soudain l’homme reprit la parole en tendant une tasses de thé à un des autres gamins :


" Je suis désolé, mais je ne sais pas ce qui est arrivé à ton maître, quand je suis arrivé sur les lieux il n'était plus là mais il semblerait qu'il soit encore en vie et pas forcément de notre coté. Bref n'y pense plus, il faut aller de l'avant."

Kanji regarda alors le genin qui était débout et qui semblait devenir énerver par ceux qu’avait dit l’homme qui tendait une tasse à une des personnes présentes, le ninja de sang qui avait suivit l’entraînement du jounin de sang ne connaissait pas toute l’histoire mais il savait que son maître avait plusieurs élèves et que ces gamins en étaient, Kanji serra les dents, il allait enfin pouvoir descendre, il sauta de sa branche et commença à marcher vers l’emplacement des hommes présent, au boue d’un soixantaine de mètres il entendit alors une autres personnes parler :

"Comment ça, c'est Nikutaï qui nous a attaqué ?! Nikutaï n'aurait jamais attaqué Towa no Kuni alors que Vioni Shinikutaï Chikaru était dans le village !! C'est tout bonnement impossible ! Et qu’est-ce qui vous fait croire que c'est Nikutaï qui a fait le coup ?! Et pour quelles raisons ?!"


Kanji avait raison, ce gamin était bel et bien énerve, Kanji marcha jusqu'à être juste à côté de l’arbre le plus proche de la scène qui entourait les hommes présent, il resta alors adosser à l’arbre avant de dire :

« Je ne vous permet pas d’insulter mon maître ainsi, vous ne le connaissez pas alors gardé vos remarque pour vous. Désolé je ne me suis pas présenté, je me nomme Kanji, Kanji Butou, je suis un ancien genin du village de Tuwa mais je suis quelqu’un qui à suivit le rituel de mon maître, le jounin de sang du Nikutaï. »

Kanji regarda alors l’homme qui se tenait aux milieu de toutes ces personnes, il attendait une réponse de cet homme qui insulté son maître qui lui avait tout apprit, il ne permettrai pas qu’il l’insulte comme ce qu’il venait de faire, et puis il était sur que son sensei avait eut une bonne raison de disparaître.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hytsutake Keitaro
Jounin de Towa
Jounin de Towa
avatar

Nombre de messages : 2249
Age : 25
Date d'inscription : 03/03/2007

Feuille de personnage
vie:
750/750  (750/750)
chakkra:
1250/1250  (1250/1250)
Ryos: 28023

MessageSujet: Re: Camp improvisé de survivants de Towa   Mar 27 Jan - 19:03

Le calme, l'animation puis à nouveau le silence, ce cycle infernal se répétait bien trop souvent. Si tout pouvait restait serein se serait peut-être mieux pour l'humanité, cependant Keïtaro pensait également que c'est ses sentiments si particulier qui faisait la nature humaine mais aussi que la vie ne soit pas ennuyante. Le jeune homme termina son thé avant de se décider à répondre à Genki d'un ton on ne peut plus sérieux.

"Il faut croire qu'il voulait se servir de vous pour gagner notre confiance. Dans tous les cas, je l'ai vu de mes propres yeux étant donné que c'est un ninja de Nikutaï qui a essayé de m'assassiner dans mon domaine. De plus de nombreux corps étranger à Towa semblait avoir les mêmes caractéristiques que les ninjas de votre village natal. Maintenant je ne sais rien de plus au sujet de leurs intentions, mais j'espère seulement qu'ils ne les ont pas trouvés."

C'est alors qu'un ninja étrange fit son apparition, apparemment il appartenait au même village qu'eux mais il semblait différent des autres ninjas qu'il avait rencontré. Ses mouvements, sa posture et son regard indiquait que le genin était très habile mais en avait-il seulement conscience? Malgré ces détails qui lui promettait une grand avenir, le jounin en avait un peu marre de répondre aux questions de tout le monde. En ses temps de crises les explications pouvaient attendre, le plus important était d'être en un lieu mystérieux où se déroulerait sa rencontre avec les autres membres de son clan mais pas seulement. C'est pour cette raison qu'il ne cherchait même pas à discuter avec Kanji et se contenta de foncer vers lui dans le but de l'assommer doucement mais les réflexes de son adversaire temporaire furent assez bon pour esquiver le coup. Il contre-attaqua avec un coup de poing plutôt surprenant , cependant Keïtaro n'avait plus le temps de jouer à ça, accélérant sensiblement ses mouvements il parvint à placer une frappe qui eut pour effet de rendre inconscient le genin. Le chef du groupe souffla et leur fit signe de le surveiller après l'avoir attaché par mesures de précautions. Puis il disparut sans rien dire durant plusieurs heures pendant lesquels il rendit visite à des oiseaux messagers mais aussi des loups et écureuils. Chaque animal étant chargé soit de chercher des survivants potentiels de Towa, soit d'aller à la rencontre des membres des clans Hytsutake, Senshin et Miamoto.
Lorsqu'il fut de retour, le groupe partit immédiatement vers un lieu connu uniquement de ces clans aux idéologies communes.


Trois longues journées passèrent durant lesquels le groupe fit de nombreuses rencontres plus ou moins surprenantes bien que tous n'avait pas l'air enthousiaste à l'idée de voyager. Ils atteignirent alors une grande clairière rempli de fleurs de couleurs différentes. Au centre se trouvait un magnifique arbre centenaire, probablement l'un des plus vieux du continent. En dessous de ce dernier se trouvait déjà deux hommes ayant tout deux plus d'une trentaine d'années. Soudainement le groupe vit sortir de toute part de nombreux ninjas, pratiquement tous équipé d'un katana banal ou forgé de leurs propres mains. Cependant ils restèrent à la limite de la forêt décrivant une sorte de cercle autour de l'arbre, tous s'assirent sans un bruit. Keïtaro fit alors signe à ces élèves ainsi qu'à Kanji dont la liberté lui avait été rendu d'aller s'asseoir également. Quand le Jounin atteignit les deux silhouettes sous l'arbre, il s'inclina légèrement et leur expliqua la situation. Depuis la construction de Towa jusqu'à sa destruction, son désir de former un refuge et un lieu éducatif pour toute personne aspirant à la paix de l'âme ainsi que ses craintes par rapport au village de Nikutaï et aux ombres malsaines du monde. La conversation ne dura pas longtemps comme d'habitude, il faut dire que les membres de ces clans n'étaient pas plus bavard que celui des Hytsutake. Ils en vinrent ainsi à un accord commun. Chaque Daymïo s'occuperait de rassembler le nécessaire à la construction d'une grande école situé dans les montagnes surplombant une forêt dense. Un lieu où l'Homme s'aventure rarement étant donné que ces terres n'ont pas été aménagé et sont plutôt hostile, un lieu où ils vivraient en respect avec la nature et les traditions de leurs clans respectifs. Le chef du clan Miamoto distribua les ordres à chaque ninja, rapidement la forêt se vida et tous disparurent en quête de matériaux, de vivres et de parchemins spécifique pour qu'une bibliothèque soit bâtit dans leur nouvelles demeure. De la même façon qu'ils étaient arrivés en ce lieu, le groupe se mit en route pour chercher les survivants de Towa qui voudrait les accompagner...

[ A suivre : une petite ellipse temporel de quelques mois pour la création de l'école, et la description des lieux Smile. Je m'en occupe demain en même temps que la restructuration du forum.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-naruto-next-gen.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Camp improvisé de survivants de Towa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Camp improvisé de survivants de Towa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» René Préval à camp Corail
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais
» Decors : Aide de Camp ?
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» Attaque d'un camp orque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg-naruto-next-gen :: Lieux et arène! :: Lieux :: La forêt-
Sauter vers: