Rpg-naruto-next-gen

forum rpg naruto
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Désire Intense et Soif de Sang...

Aller en bas 
AuteurMessage
Versang Chi-no-Oni
Jounin de Towa
Jounin de Towa
avatar

Nombre de messages : 255
Age : 30
Date d'inscription : 17/12/2007

Feuille de personnage
vie:
750/750  (750/750)
chakkra:
1250/1250  (1250/1250)
Ryos: 132000

MessageSujet: Désire Intense et Soif de Sang...   Sam 1 Mar - 17:11

Versang, se promenant dans la ville en réfléchissant apperçut un batiment qu'il ne connaissait pas, sombre et massif comme une forteresse mais dont les fenètres possédaient des barreaux. *Tiens, intéréssant...* Il s'y dirigea lentement vers l'entrée et pénétra dans l'obscure hall d'entrée. Des Jounins expérimentés étaient présents, et saluèrent d'un petit hochement de tète leur frère d'arme. Versang approcha du bureau administratif et demanda l'attention de l'homme qui se tenait derrière: un type qui paraissait avoir connu d'atroces combats dans sa vie.

"Je peux vous aider ?"
"Oui, avez-vous des condamnés à mort ?"
"Je vais vérifier..." et un instant plus tard "...oui, je confirme: trois, dont un doit être éxécuté aujourd'hui."
"Quels sont ses crimes ?" demanda le Diable de sang sur un ton neutre.
"Viol et meurtre de sang-froid d'une kunoïchi d'un village neutre."
"Avez-vous définis sa façon de mourir ?"
"Oui, ce sera la décapitation: il refuse le seppuku."
"Puis-je m'en charger moi-mème ?"
"Désolé, mais nous avons un bourreau pour celà. Puis-je vous en demander la raison ?"
"J'ai besoin d'un échantillon de sang, et j'ai mes méthodes..." Versang montra à froid les équipements (fioles, scalpels, etc.) qu'il cachait sous son manteau. "...je dois préparer de nouveaux échantillons pour rituels." Il mentait.
"Hum. Vôtre nom ?"
"Versang Nakamura Chikaru."
"Très bien. Seuls les Jounins sont autorisés à celà. Dans une heure, vous pourrez aller sur le terrain d'éxécution."


Versang attendit, minutes après minutes, que son heure arrive. La vie d'un misérable, écourtée de quelques heures, mais ça serait suffisant pour le satisfaire: Un mois, un mois sans meurtres, sans voir une goutte de sang perler d'un adversaire et éclater au sol, se répendant comme des larmes... il avait faillit blesser son élève à l'entraînement, mais au dernier moment il avait réussit à ne pas le désarticuler. Il devait étancher sa douloureuse soif. Douloureuse pour sa victime, lui était aux anges de pouvoir tuer.

Quand l'heure sonna, il se rendit à travers les couloirs de la prison jusqu'à voir un terrain de dalles, fermé, quelques étages sous terre. A l'intérieur, des Jounins patientaient sur les cotés, habillés d'un gilet noir et renforcés, ceux du pénitencier. Au milieu, les mains dans le dos, tourné dos à Versang, un homme attendait, debout et calme.

Ecartant les grilles qui le séparait du terrain, le Diable sanglant entra. Les Jounins étaient présents, évidemment, pour contrôler le prisonier et veiller qu'aucune intéraction salvatrice aurait lieu entre lui et le bourreau. Le condamné se retourna et regarda son tueur, un sourire carnassier et défiant aux lèvres, surgissant de sa barbe mal rasée. De la sueur perlait de ses cheveux graisseux, et il tremblait, non de peur, mais d'excitation.

"Viens, fait ton sale boulot crétin sans cervelles !" cracha l'homme, attaché aux poignets.

Versang ne répondit pas et s'approcha de lui. L'homme se tourna encore, dos à son bourreau, attendant, toujours souriant. Le jounin, d'un coup net de la main trancha ses liens. L'homme était maintenant libre de ses mouvements et se retourna, sans comprendre: "Ques'qui t'prends connard ?! Tu crois que j'vais être sage ?!"

"Tu m'touche, t'es libre. Tu m'rate, t'es mort. Tu m'fuis, t'es mort. Compris ?" fit Versang, indulgent, contenant sa violence, sa répulsion, jusqu'au moment où il se libérerait entièrement. *...allé, dépèche-toi, j'attends depuis trop longtemps...*
Les Jounins présents ne bougèrent pas un seul instant, observant.

"Haha, je vais t'étriper, j'suis aussi balèze que trois de ces types là-bas ! Tu va morfler..." "C'est pour ça qu'ils ont pas l'air inquiets ? Allé, dépèche toi, j'ai hate d'en finir..." dit le jounin d'un ton ironique.
L'homme ne le supporta pas et tenta, coups après coups de toucher Versang violemment. On aurait dit un type désespéré, un fauve mort de faim, un homme trop lent surtout. Chacun de ses coups ne demandait au Diable de Sang qu'un pas et une torsion pour l'éviter, et dansant mortellement, de manière très belle, et si simple, il n'était pas-mème frollé. Au moment où le condamné, avec un sourire, mit toute sa puissance dans une feinte ridicule, Versang l'attrapa par le cou avec sa main droite et le-lui broya... "Tes péchés ne seront jamais pardonnés." ...puis en le jetant au sol, il approcha de lui, fesant apparaître un poignard dans sa main, avec lequel il lui trancha la tète jusqu'aux cervicales. Ce moment si intense pendant lequel un être mourrait de ses propres mains fut une réelle libération pour les deux.

Abandonnant le cadavre, il jeta le sang qui restait sur son poignard vers le sol et le rangea. Il sortit tout simplement vers le hall d'entrée et signa la décharge comme quoi il avait participé à l'éxécution.

"Bien. Vous pouvez-y aller."
"Merçi."

*...bien, Edvancer Uzumaki maintenant...*

_________________

Une goutte de sang, une poignée de main, un mot dansant, un mort demain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Désire Intense et Soif de Sang...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gahara a soif de sang!!
» Edhelran, Pyeron l'elfe errant
» Les astuces de Thordrak Briselos en McM
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rpg-naruto-next-gen :: Towa no Kuni(village de l'éternité) :: La prison-
Sauter vers: